Les principes fondamentaux de l’union Socialiste du Peuple (U.S.P)

0
365
Les principes fondamentaux de l’union Socialiste du Peuple (U.S.P)

DECLARATION DE PRINCIPE

La liberté de chaque peuple est une donnée incontournable. Le peuple Ivoirien ne saurait être exclu de cette valeur indéniable. Malheureusement, le pouvoir en Côte d’Ivoire persiste à faire de ce pays un Etat d’exception où les libertés publiques et les droits fondamentaux de l’homme sont piétines, voire supprimés. L’autodétermination et la souveraineté reconnues lors de l’octroi de l’indépendance par le pouvoir colonial Français le 7 Août 1960 sont restées de vains mots. Cette situation alarmante et inadmissible doit être non seulement condamnée mais aussi combattue énergiquement en vue de réinstaurer la liberté et la dignité de ce brave et pacifique peuple.

L’union Socialiste du Peuple, (U.S.P) Créé le 04 Mai 1996 en Angleterre entend réconcilier le citoyen Ivoirien avec lui même en remettant entre ses mains le pouvoir dont il est le vrai détenteur mais qui jusqu’à ce jour, se trouve en dehors du peuple et même de notre pays. Il s’agit pour l’U.S. P de libérer le peuple Ivoirien de toutes les formes d’exploitation et d’aliénation dont il est victime et par conséquent d’assurer à l’homme, à la femme et à l’enfant le libre et plein exercice de leurs droits dans le respect total de leurs devoirs à l’égard de la nation.

L’U.S. P est convaincue que la démocratie passe par la voie de la liberté et le respect des droits fondamentaux de l’homme, c’est pourquoi elle affirme sa ferme volonté de créer en Côte d’Ivoire les conditions essentielles à la libération du peuple en vue d’instaurer une démocratie véritable et faire de notre pays un Etat de droit. Pour l’U.S.P, la conquête de notre indépendance s’impose comme une condition sine qua non à la démocratie car il ne peut y avoir de démocratie sans indépendance véritable.

L’union Socialiste du Peuple est un grand rassemblement (sans discrimination fondée sur des bases ethniques, des croyances religieuses ou philosophiques) de toutes les femmes, de tous les hommes, citadins et ruraux, vieux et jeunes travailleurs ou non épris de justice, de liberté et favorables au changement et au progrès. Dès lors l’objectif de l’U.S.P demeure l’avènement d’une société de progrès, de justice, d’égalité et de tolérance avec le peuple comme unique détenteur du pouvoir. L’U.S.P condamne énergiquement le tribalisme et le népotisme sous toutes leurs formes. Elle considère le caractère pluriethnique et pluriculturel de la société Ivoirienne comme une richesse indéniable, source de progrès et de développement socio-économique durable.

L’U.S.P respecte et considère le monde des travailleurs. Elle dénonce la surexploitation dont il est victime et affirme la nécessité de reconnaître les multiples sacrifices qu’il consent dans la création de la richesse nationale. Elle se donne également le devoir de restituer le respect et la dignité auxquels les travailleurs ont droit. L’Union Socialiste du Peuple reconnaît pour chacun le droit de posséder ses biens des lors que ces biens sont acquis de manière honnête et légale. Elle s’engage, pour cela, à aider, à garantir et protéger l’initiative privée. En revanche, l’U.S.P revendique pour l’Etat de prendre sa juste place en veillant à la défense des intérêts collectifs et ceux de la nation ainsi qu’à l’équilibre des forces économiques et sociales.

L’U.S.P est à la fois panafricaniste et internationaliste.

L’U.S.P est panafricaniste parce que la libération totale et l’instauration d’une démocratie vraie en Côte d’Ivoire sont entièrement liees à la libération de l’Afrique toute entière. Une coopération et une solidarité accentuées entre les Etats Africains sont déterminantes pour la résistance, le développement et le rayonnement de ce  continent dans le monde. Par conséquent, il est du devoir de l’U.S.P de contribuer à créer les conditions de cette solidarité et renforcer l’entente entre les peuples et les Etats Africains en vue de rétablir l’unité africaine nécessaire pour la libération de nos peuples du colonialisme et du néo-colonialisme.

L’U.S.P est internationaliste parce qu’elle considère la Côte d’Ivoire comme une fraction de l’humanité et que le développement de chaque Etat est dépendant de celui des autres. Les relations entre les peuples et les Etats sont un facteur déterminant dans la construction prospère et de justice excluant toute forme de discrimination. C’est pour cela que l’U.S.P milite en faveur d’une solidarité véritable et d’une coopération sur la base égalitaire et juste entre les différentes nations du monde.

Fait à Londres, le 04 Mai 1996 ( textes révisés à Londres à la dernière convention du parti consacrée en partie à l’investiture du Président Tohou pour les présidentielles de 2010)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici